Journée mondiale sans tabac!

Essoufflement, mauvaise haleine, coût exorbitant, remontée acide, trouble de l’érection, cancer de la bouche, cancer du poumon, accident vasculaire cérébrale…Vous aurez reconnu les effets nocifs de la cigarette.

Vous souhaitez peut-être arrêter mais…Il y a la dépendance physique, les habitudes qui enrayent ce chemin.

Le tabac et plus spécifiquement la nicotine sont classés, par l’Organisation Mondiale de la Santé comme véritable drogue au même titre que l’héroïne, la cocaïne, l’alcool…La majorité des fumeurs ont compris à quel point il est difficile de faire face à cette addiction, aussi puissante soit la volonté.

Il est laborieux d’affronter la dépendance tabagique car elle met en jeu différents phénomènes : comportementaux, cognitifs et physiologiques.

Pourquoi ne pas essayer l’hypnose ?

L’hypnose est un état de conscience modifié. C’est un état qui peut se produire naturellement et parfois plusieurs fois par jour, par exemple sur l’autoroute ou le chemin du travail, ou encore lors de rêverie éveillée, ce sont lors de ses états de conscience modifié que peuvent apparaitre une solution à un problème, un souvenir inaccessible ou encore une image passée.

L’hypnose thérapeutique consiste à focaliser son attention sur un point, de sorte que le champ visuel se rétrécit et la concentration augmente. Il se passe alors une dissociation de la réalité extérieure et des pensées habituelles. Nous pouvons diriger la concentration sur l’intérieur de soi et travailler sur le problème.

Le traitement par l’hypnose permet d’exploiter la volonté inconsciente, ce qui est très efficace dans le cadre des dépendances, car la volonté consciente est rarement suffisante.  Le traitement permet de travailler sur l’ensemble des difficultés des fumeurs : les dépendances physiques, psychologiques ainsi que les habitudes. De plus, la dynamique de groupe permet d’augmenter le taux de réussite des participants.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est happiness-1866081_1920-1-1024x683.jpg.

Le traitement est organisé sous forme de cycle, composé de 5 séances collectives.
Une séance individuelle est nécessaire avant la 2ème séance de groupe.
Les premiers ateliers sont organisés en septembre à Ath. N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations!